Avec l’âge, la qualité du sommeil tend à se détériorer. La phase d’endormissement s’allonge et les réveils sont plus réguliers. Une sensibilité accrue au bruit et une heure de coucher précoce n’aident pas à profiter de cycles réparateurs. Quelles sont les règles à respecter pour être vraiment reposé ?

 

Bien choisir sa literie

En vieillissant, les maux de dos et les douleurs articulaires sont souvent plus intenses. En supprimant les tensions, une position ergonomique assure un véritable repos musculaire. Il s’agit de choisir un matelas et un sommier adaptés à chaque morphologie.

Il existe désormais des sommiers électriques dont l’inclinaison s’adapte aux préférences des utilisateurs. Certains seniors dorment mieux en surélevant le buste ou les jambes. La durée de vie moyenne d’une literie est de 10 ans. Passé ce délai, mieux vaut penser à la remplacer.

Investir dans un oreiller à mémoire de forme permet de renforcer le maintien et de décontracter les muscles en épousant les formes de la nuque. La position privilégiée par le dormeur doit être prise en compte pour choisir le modèle adapté. Le choix de la fermeté dépend du maintien souhaité. S’assurer d’opter pour une literie de qualité assure une position confortable et adaptée, condition essentielle pour un sommeil réparateur.

 

Adopter un rythme régulier

A partir de 70 ans, 7 heures de sommeil suffisent. L’idéal est de se coucher et se lever à heures fixes afin d’habituer son corps à un rythme régulier. Les seniors ont l’habitude de faire la sieste.

Elle est bénéfique si elle ne dépasse pas 20 minutes. Au-delà, elle peut contribuer à retarder l’endormissement le soir. Il faut aussi être attentif à la fatigue afin d’aller se coucher dès les premiers signes.

 

Trouver la bonne température

Pour un sommeil sain et réparateur, il est nécessaire de soigner la qualité de son environnement. Accéder au confort suppose de trouver un équipement de chauffage capable de maintenir une température adaptée.

La nuit, 17 °C suffisent dans une chambre. Pour s’assurer de ne pas subir de hausses ou de baisses intempestives, mieux vaut investir dans un dispositif doté d’un système de régulation performant. Le chauffage électrique de dernière génération assure les meilleures performances en diffusant une chaleur homogène et en maintenant la température choisie.

Un taux d’hygrométrie équilibré est également essentiel au bien-être des seniors. Certains systèmes assèchent l’air, ce qui peut provoquer des maux de gorge et des irritations. Il est nécessaire d’investir dans du matériel innovant pour éviter ces désagréments.

 

Être actif en journée

Pratiquer chaque jour une activité physique aide à se dépenser. Les seniors qui ne sortent pas suffisamment ont plus de mal à accéder à un sommeil réparateur que ceux qui ont l’habitude de passer au moins une heure par jour à l’extérieur.

Il est conseillé de pratiquer un sport en matinée et de sortir au moins 30 minutes l’après-midi ou en début de soirée. Gymnastique, danse, yoga : les options sont nombreuses pour lutter contre la sédentarité et permettre au corps de se dépenser pour mieux se reposer par la suite.

En cas d’insomnies persistantes, il est recommandé de s’adresser à un professionnel de santé pour trouver une solution sur-mesure.


Vous recherchez une résidence seniors ?