En France, les Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) représentent une solution d’accueil indispensable pour de nombreux seniors nécessitant une prise en charge quotidienne. Ces structures spécialisées offrent non seulement un hébergement adapté mais aussi une prise en charge médicale complète, essentielle pour maintenir la qualité de vie des résidents. Cet article vise à éclairer les seniors et leurs familles sur les soins médicaux en maison de retraite, les coûts associés, ainsi que la qualité et le bien-être qu’ils peuvent espérer dans ces établissements.

I – Prise en charge médicale en EHPAD

A l’arrivée d’une personne âgée en maison de retraite médicalisée, l’équipe médicale établit un projet de soins personnalisé. Il permet de déterminer les besoins de la personne et d’établir un diagnostic adapté, lui permettant de bénéficier des soins adéquats. Les soignants peuvent ainsi effectuer un suivi médical efficace, afin d’anticiper et traiter les maladies et déficiences, en tenant compte du niveau de dépendance du senior.

Pour se faire, l’établissement doit être équipé de matériels adaptés. Il faut également prêter attention aux conditions d’hygiène et de sécurité, informations que vous pourrez vérifier lors de la visite de l’établissement avant d’y entrer.

Également, des protocoles spécifiques sont mis en place pour accueillir les seniors atteints de pathologies comme Alzheimer ou Parkinson. Les établissements sont ainsi adaptés pour prévenir les chutes et les risques de fugue.

Par la suite, afin d’effectuer un suivi médical adapté aux besoins évolutifs des personnes âgées, les maisons de retraite disposent d’équipe médicales complètes. Elles sont généralement composées de la façon suivante :

  • Un médecin coordonnateur;
  • Une infirmière référente;
  • Des aides-soignantes (avec un ratio de 1 aide-soignante pour 3 résidents) ;
  • Des spécialistes médicopsychologiques.

Le personnel médical, paramédical et soignant réalise donc quotidiennement des soins techniques, comme la gestion des médicaments, des pansements ou des perfusions ; mais également des soins propres à chaque résident : des maladies chroniques comme le diabète et l’hypertension, aux affections aiguës qui nécessitent une intervention rapide.

II – Coûts et financement des soins

Les coûts des soins en EHPAD peuvent être une préoccupation majeure pour les familles. Ces coûts varient considérablement en fonction de l’établissement et du niveau de dépendance du résident. Afin d’établir un budget clair, il faut distinguer les coûts liés à la médicalisation de l’établissement, et ceux liés aux frais médicaux personnels.

La médicalisation en établissement regroupe les frais liés au personnel soignant (infirmiers, médecin coordinateur, aide-soignant, etc.), ainsi que l’achat de produits de soin et le matériel nécessaire. Cette dépense n’est pas facturée aux résidents.

Les frais médicaux personnels, comme leur nom l’indique, sont quant à eux facturés aux résidents. Ils comprennent les médicaments, les consultations auprès de spécialistes extérieurs à la maison de retraite (comme le médecin traitant), ou encore l’adhésion du senior à une mutuelle.

Toutefois, le montant de ces frais dépend du statut de l’établissement. Contrairement aux établissements en « tarif soin partiel » où les résidents paient l’entièreté des frais, il existe des établissements en « tarif soin global ». Grâce à l’Assurance Maladie, ces derniers peuvent prendre en charge certains frais personnels des résidents, comme la rémunération des médecins généralistes, ou le paiement des examens médicaux courants.

Également, il est important de noter que certains coûts peuvent être couverts par l’Aide Personnalisée d’Autonomie (APA), la protection sociale ou des assurances privées. Les familles doivent s’informer précisément sur les aides disponibles et les conditions d’éligibilité pour planifier au mieux le financement de ces soins.

III – Qualité des soins et bien-être des résidents

La qualité des soins en maison de retraite est assurée par des normes réglementaires strictes, que doivent respecter toutes les maisons de retraite médicalisées en France. Ces normes garantissent non seulement la sécurité et la santé des résidents, mais aussi leur bien-être psychologique et social.

Pour correspondre à ces standards exigeants, la qualité des soins prodigués est régulièrement évaluée par des inspections et des audits. Les résultats sont généralement accessibles au public, permettant ainsi aux familles de faire des choix informés.

Quant au personnel soignant, il est constamment formé afin de de prévenir et traiter toutes les maladies et déficiences des seniors.

Les maisons de retraite mettent également un fort accent sur le bien-être émotionnel et social des résidents. Des programmes de loisirs, des sorties culturelles et des activités intergénérationnelles, sont mis en place pour créer un environnement stimulant et enrichissant au quotidien. De plus, le contact régulier avec les familles est fortement encouragé, car il est facteur essentiel à la lutte contre l’isolement des résidents. Des espaces dédiés sont souvent disponibles pour les visites, favorisant ainsi le maintient les liens familiaux.