Il existe deux types d’aidants pour personnes âgées dépendantes : les aidants professionnels et les aidants familiaux.

Les aidants professionnels sont des personnes ayant suivi une formation pour se spécialiser dans l’aide aux personnes en situation de handicap ou de dépendance.

Un aidant familial est une personne de la famille qui s’occupe de la personne âgée dépendante. Il s’agit d’un engagement intense au quotidien.

Reconnaître l’importance de son rôle en tant qu’aidant

Comprendre et accepter son rôle

La prise de conscience de ce statut d’aidant peut être progressive, souvent influencée par l’évolution des besoins de la personne aidée. De nombreux aidants hésitent à se considérer comme tels, souvent par modestie ou par sentiment d’obligation familiale.

Cependant, accepter ce rôle permet de mieux appréhender les défis et de solliciter l’aide nécessaire pour assurer le bien-être des personnes aidées et des aidants eux-mêmes. Selon l’Association Française des Aidants, cette prise de conscience facilite l’accès aux ressources et aux formations disponibles pour mieux gérer les responsabilités quotidiennes.

Image générée par IA

Les bénéfices liés à la prise de conscience de son rôle

En s’identifiant comme aidant, on peut bénéficier de programmes de répit et d’accompagnement, comme ceux proposés par La Compagnie des Aidants. Cette association de soutien aux aidants vous propose de courtes formations en ligne et vous permet d’échanger avec d’autres aidants.

Se renseigner sur les aides disponibles

Organismes de soutien et informations utiles

Pour accompagner au mieux un proche dépendant, il est essentiel de connaître les aides disponibles pour faciliter le quotidien. Les Centres Communaux d’Action Sociale (CCAS), les Centres Locaux d’Information et de Coordination (CLIC) et les Caisses Nationales d’Assurance Vieillesse (CNAV) vous permettront d’en savoir plus sur les aides accessibles en fonction de votre situation.

Ces organismes fournissent des informations sur les aides financières, les services à domicile et les dispositifs de répit. Par exemple, la plateforme pour-les-personnes-agees.gouv.fr répertorie de nombreux services et aides accessibles aux aidants partout en France

L’objectif des services et aides disponibles

Les services offerts par ces organismes facilitent la tâche des aidants. Ils aident à la mise en place de soins à domicile, fournissent des équipements adaptés et proposent des solutions de répit. Par exemple, les formations en présentiel ou en ligne de l’Association Française des Aidants couvrent des modules variés comme la gestion du stress, la communication avec la personne aidée et les aides financières.​

Le financement des aides à domicile

L’aide à domicile de nuit et l’aide pour les actes du quotidien peuvent être financées par différentes aides :

  • L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) : Aide financière destinée aux personnes âgées de 60 ans et plus en perte d’autonomie.
  • La prestation de compensation du handicap (PCH) : Aide financière destinée aux personnes handicapées qui ont besoin d’une aide pour les actes de la vie quotidienne.
  • Le crédit d’impôt pour les services à la personne : Permet de réduire le coût des aides à domicile de 50%.
  • Les aides des caisses de retraite : Certaines caisses de retraite proposent des aides spécifiques pour l’aide à domicile.
  • Les aides des mutuelles : Certaines mutuelles proposent des contrats d’assurance qui peuvent prendre en charge une partie des frais d’aide à domicile.

 

Trouver l’équilibre entre responsabilités et vie personnelle

La gestion du temps pour éviter l’épuisement

Trouver un équilibre entre l’accompagnement de son proche et sa vie personnelle est essentiel pour éviter l’épuisement en tant que proche aidant.

Il est conseillé d’établir des routines, de déléguer certaines tâches et de planifier des moments de repos. Il est parfois difficile pour l’aidant de se détacher de son rôle pour prendre un moment pour soi comme participer à une activité physique ou simplement prendre un café avec un ami.

Cependant, ces moments de répit sont nécessaires pour continuer à prendre soin avec sérénité de la personne âgée dépendante.

L’importance de préserver sa santé mentale ou physique

La santé mentale et physique des aidants est une priorité. Les activités de détente, comme la méditation, l’exercice physique et les hobbies, sont essentielles pour maintenir un bon équilibre. Reconnaître les signes de stress et de fatigue et chercher du soutien psychologique si nécessaire est tout aussi important que l’accompagnement du senior dépendant. Les aidants doivent se rappeler qu’ils ne peuvent pas aider efficacement leur proche s’ils ne prennent pas soin d’eux-mêmes​.

Demander de l’aide et participer à des formations

L’importance de la formation chez les aidants

Image générée par IA

Les soins adaptés à apporter à une personne âgée en situation de dépendance ne sont pas toujours intuitifs. Suivre une formation permettra à l’aidant d’adapter son comportement et les aides qu’il apporte au quotidien. Ce type de formation permet également de diminuer le stress et d’éviter de se sentir démuni face aux symptômes de la personne dépendante.

Par exemple, France Alzheimer propose une formation en sept modules couvrant des aspects essentiels comme la connaissance de la maladie, la communication, l’accompagnement au quotidien, et les aides disponibles. Cette formation, dispensée par des psychologues et des bénévoles, est conçue pour aider les aidants à mieux comprendre et gérer les défis liés à la maladie d’Alzheimer​.

Participer aux réseaux de soutien

Ce réseau peut inclure des amis, des membres de la famille, des voisins et des professionnels de la santé. Avoir un groupe de personnes sur qui compter permet de partager la charge et de se sentir moins isolé.

Il est également possible de retrouver des groupes de soutien en ligne pour échanger et partager des conseils et des expérience personnelles. Pour retrouver ce type de soutien, vous pouvez visite la Compagnie des Aidants.

Les services de répit : Comment y accéder ?

Les services de répit sont conçus pour aider les personnes qui prennent soin d’un proche senior dépendant. Ces services ont pour but de libérer les responsabilités liées au rôle d’aidant et de permettre aux personnes aidantes de se ressourcer et de se reposer.

Les Services d’Aide et d’Accompagnement à Domicile (SAAD)

Les SAAD offrent une assistance à domicile pour accompagner votre proche senior dans les tâches du quotidien. Ces services incluent l’aide au lever, à la toilette, aux repas, et à d’autres activités de la vie quotidienne.

Les Centres Inter-communaux d’Action Sociale (CIAS)

Les CIAS peuvent vous aider à obtenir des aides exceptionnelles au financement des solutions de répit. Ils offrent des services variés pour soutenir les familles et les aidants, incluant des aides financières pour faciliter l’accès à des services de répit.

Les solutions de répit accessibles pour les aidants

Les moments de répit permettent aux aidants de se détendre, de se relaxer et de réduire le stress accumulé. En prenant des pauses régulières, les aidants peuvent prévenir les risques de burn-out et de stress chronique, qui sont des dangers courants dans le rôle d’aidant.

Il existe plusieurs solutions de répit, notamment :

L’hébergement et séjours temporaires pour seniors dépendants

Des hébergements temporaires ou des séjours de répit permettent aux aidants de se reposer en sachant que leur proche est pris en charge dans un environnement sécurisé et adapté.

Il s’agit d’une solution d’accueil en établissement spécialisé qui permet aux personnes âgées dépendantes de bénéficier d’un environnement sécurisé et adapté à leurs besoins pour une courte ou moyenne durée. En fonction de son niveau de dépendance, la personne âgée pourra éventuellement en profiter pour échanger avec d’autres résidents.

Image générée par IA

Les séjours temporaires offrent une solution ponctuelle pour faire face à une situation imprévue et permettent de favoriser le maintien à domicile. C’est aussi un bon moyen d’évaluer la vie en établissement et les services proposés en maison de retraite pour envisager un séjour permanent.

Les aides à domicile de nuit et aides pour les actes du quotidien

Des professionnels peuvent intervenir à domicile pour aider votre proche durant la nuit afin de vous permettre de vous reposer. Ces professionnelles peuvent intervenir pour :

  • Veiller sur la personne âgée et s’assurer qu’elle est en sécurité
  • L’aider à se lever ou à se coucher
  • Lui donner des soins d’hygiène et de confort
  • Préparer ses repas
  • Lui apporter de la compagnie
  • Pour en savoir plus, consultez les aides à domicile pour la nuit

 

Les activités en groupe pour la personne aidée et son proche aidant

Certaines structures proposent des activités de groupe qui incluent à la fois la personne en perte d’autonomie et son aidant. En offrant des moments de pause, ces activités aident à soulager le poids des responsabilités quotidiennes. Elles permettent également de passer un bon moment avec la personne âgée dépendante, dans un contexte différent des soins du quotidien.

Image générée par IA

Des séjours dédiés aux aidants

Des séjours sont organisés pour les aidants, souvent combinés avec des ateliers de formations et des activités de relaxation afin de se reposer. Ces séjours permettent aux aidants de se ressourcer et d’acquérir de nouvelles compétences.