Depuis l’adoption de la loi du 2 janvier 2002, la gestion des maisons de retraite a grandement changé, au profit des résidents. En effet, les EHPAD étant conçus sur un modèle hospitalier, leur organisation est originellement très structurée et règlementée, avec des soins à horaires fixes. Cela permettait une efficacité et une sécurité optimale des soins.

Toutefois, cette législation de 2002 a renforcé la nécessite d’adapter les services et l’organisation aux besoins individuels des résidents, tout en encourageant la participation active au sein de l’établissement.

L’organisation quotidienne a donc été repensée pour favoriser le bien-être de chacun, tout en fournissant des soins et une sécurité optimale.

I – La matinée en EHPAD

La journée commence généralement vers 7h, où les résidents se lèvent progressivement, avec le support des aides-soignants si besoin. Ces derniers peuvent assister les seniors les plus dépendants pour leur toilette personnelle et même pour l’habillement.

Des soins sont ensuite administrés à ceux qui en ont besoin par l’équipe médicale. Des infirmières donnent donc aux résidents leurs médicaments, effectuent des perfusions ou autres examens complémentaires.

Dans un second temps, le petit déjeuner est servi. Normalement consommé dans la salle commune, il n’est pas rare que certaines le prennent directement dans leur chambre.

En fin de matinée, les premières activités sont organisées. Il s’agit d’animations calmes comme des jeux de sociétés collectifs ou la revue de la presse. Elles prennent place dans les espaces communs, afin d’encourager les interactions sociales entre les résidents.

Parallèlement, lors de ces activités, les chambres sont entretenues par le personnel technique.

II – Le déjeuner et les activités de l’après-midi

A partir de midi, le déjeuner est servi aux résidents.

Les repas proposés sont équilibrés et préparés avec des produits de saison, en privilégiant le circuit court.

Également adaptés selon les besoins nutritionnels de chacun, ces repas, sont préparés sur place par un chef cuisinier, selon les conseils d’une diététicienne. Un repas de substitution est systématiquement proposé.

Après le déjeuner, les résidents peuvent choisir de se reposer ou de participer à diverses animations. Ces activités physiques, manuelles ou intellectuelles permettent de dynamiser le quotidien des seniors et de participer à l’enrichissement de leur vie sociale.

Lorsqu’elle est faite régulièrement, la participation à ces animations contribue au bien-être des résidents.

III – La soirée et la préparation pour la nuit

Le diner est généralement servi en début de soirée, vers 19h. Il est consommé dans la salle de restauration commune, ou dans la chambre en fonction des besoins des résidents.

Dans l’heure qui suit, le personnel assiste ceux qui en ont besoin dans leur préparation au coucher. Les aides-soignants procèdent donc à l’aide au déshabillement et à la mise au lit des personnes âgées les plus dépendantes.

Pour ceux qui se couchent plus tard, il est tout à fait possible de regarder la télévision et/ou de s’occuper dans sa chambre.

 

La nuit, une équipe d’aides-soignants effectue plusieurs passages dans les chambres pour s’assurer de la sécurité et du confort des résidents.

En cas de problème, ils ont la possibilité de contacter le médecin généraliste ou les urgences les plus proches.