Qu’est-ce qu’une résidence services seniors ? 

 

Les résidences services seniors répondent au besoin créé par l’accroissement continu de la population des 75 ans et plus, particulièrement celle des seniors autonomes. Ces derniers, souhaitant vivre dans un cadre qui allie confort et sécurité, ont le choix de rester dans leur domicile actuel ou d’opter pour une résidence seniors. 

Une résidence pour seniors se compose de logements meublés, allant du studio au quatre pièces, gérés par un exploitant unique responsable de l’entretien et de la mise aux normes des bâtiments. Ces résidences se distinguent par leurs appartements sécurisés et aux normes PMR ainsi que par la diversité et la qualité de leurs services, spécialement conçus pour répondre aux défis du vieillissement. Parmi eux, on retrouve des activités, des animations, des programmes d’exercice physique adaptés, ainsi que des services de restauration, de bien-être et d’assistance personnalisés. 

Contrairement aux EHPAD, ces résidences ne sont pas des établissements médicalisés, mais des lieux de vie conçus pour les personnes âgées actives et autonomes ou semi-autonomes. Les résidences seniors se caractérisent par leur emplacement stratégique, souvent au cœur des villes ou à proximité des commodités, et par la qualité de leurs prestations, rendant ainsi le quotidien des seniors à la fois pratique et agréable. 

 

 

Les avantages de l’investissement en résidence seniors 

 

        1. Une gestion plus simple 

Lorsque vous investissez dans une résidence senior, la gestion locative est plus simple que celle d’un investissement immobilier classique. En effet, le gestionnaire de la résidence signe un bail commercial avec vous, d’une durée minimale de 9 ans et pouvant aller jusqu’à 12 ans, et prend en charge toutes les responsabilités de la gestion de la résidence. Le bail commercial comprend : 

  • Le montant du loyer qui sera versé à l’investisseur et les modalités de sa révision.  
  • La durée d’engagement 
  • Les taxes (taxe foncière et taxe d’enlèvement des ordures ménagères) 
  • Les assurances couvrant les parties privatives et communes de la résidence 
  • Le rôle et la rémunération du syndic de copropriété 
  • La gestion du mobilier des appartements  

 

        2. Des avantages fiscaux 

En 2024, il est essentiel de comprendre les avantages fiscaux du statut de Loueur Meublé Non Professionnel (LMNP) en investissant dans des résidences seniors. Tout d’abord, il convient de rappeler que le dispositif LMNP Censi-Bouvard a pris fin le 31 décembre 2022. 

Le LMNP est une option fiscale avantageuse en France pour les propriétaires non-professionnels qui louent des biens meublés, notamment dans des résidences seniors. Pour être éligible à ce statut, le propriétaire doit remplir certaines conditions : 

  • Un plafond de revenus annuels de 23 000 € ou moins,  
  • Les revenus de la location ne doivent pas représenter plus de 50 % du revenu global du foyer fiscal.  
  • Ne pas être inscrit au registre du commerce et des sociétés (RCS) en tant que loueur de meublés professionnel (LMP). 

Apprenez-en plus sur la réduction d’impôt : investissement en résidence seniors.

Les deux régimes fiscaux principaux pour les investisseurs LMNP : 

Le régime Micro-BIC 

Il s’applique si les revenus locatifs annuels sont inférieurs à 77 700 € et que les charges liées à l’investissement sont inférieures à la moitié des recettes.  

Ce régime est considéré comme « classique » pour la plupart des investissements en LMNP, car il est appliqué par défaut. En vertu de ce régime, vous bénéficiez d’un abattement forfaitaire de 50 % sur le montant de vos loyers. Vous êtes donc imposé seulement sur 50 % de ces loyers. Cela peut être avantageux lorsque vos charges sont inférieures à la moitié de vos recettes et que vous n’avez plus d’amortissements à déduire.  

Le régime Réel 

Ce régime est applicable lorsque les revenus locatifs annuels sont supérieurs à 77 700 € ou quand les charges liées à l’investissement sont importantes, notamment en cas de travaux de rénovation.  

Si vos recettes locatives annuelles dépassent les 77 700 euros, le régime réel est obligatoirement appliqué.  

Cependant, il est également possible d’opter pour ce régime en statut LMNP, même si les revenus locatifs sont inférieurs à 77 700 euros, en faisant une demande au fisc avant le 1ᵉʳ février de l’année civile. Le régime réel permet de déduire la totalité des charges locatives, y compris les amortissements, mais il implique aussi des démarches administratives, fiscales et comptables plus complexes. 

 

Les enjeux de l’investissement immobilier en résidences seniors 

 

L’investissement en résidence senior offre la possibilité de générer des revenus locatifs peu ou pas fiscalisés, ce qui en fait une option attrayante pour de nombreux investisseurs. Cependant, il est important de prendre en compte plusieurs facteurs afin d’assurer la réussite de cet investissement. 

 

        1. Sélectionner le bon gestionnaire

Choisir le gestionnaire adéquat est crucial pour la réussite de votre investissement en résidence senior. Le bail commercial, d’une durée de 9 à 12 ans, vous lie à ce professionnel. Il est donc important de connaître : 

  • L’expérience du gestionnaire dans le domaine des résidences de services pour seniors. 
  • Les derniers résultats financiers de la résidence 
  • La prise en charge des extérieurs et des espaces communs 
  • L’estimation du budget en cas de rénovations 

 

        2. Choisir le bon emplacement

La localisation de la résidence est un élément à ne pas négliger. Elle doit être située de manière stratégique pour s’adapter aux besoins des seniors :  

  • À proximité de commerces, d’activités culturelles, de services médicaux et d’autres commodités. 
  • Dans une zone attractive, avec une vie sociale dynamique et des infrastructures de qualité. 
  • Près du centre-ville pour faciliter l’accès aux services. 

 

De plus, il est essentiel de prendre en compte l’évolution potentielle des besoins des locataires seniors au fil des années. Ces besoins peuvent varier, de jeunes retraités actifs à une population plus âgée nécessitant davantage de services. 

 

        3. Étudier le marché immobilier local 

Une compréhension approfondie du marché immobilier local est cruciale. Vous devez tenir compte de plusieurs facteurs, notamment : 

  • Le vieillissement de la population locale et la demande croissante pour des résidences adaptées. 
  • La présence de résidences concurrentes dans la même région. 
  • La qualité des services médicaux locaux. 
  • La facilité d’accès pour les résidents et leurs familles. 
  • Les conditions météorologiques, qui peuvent influencer la demande. 

Il est essentiel de noter que la transformation d’une résidence pour seniors en une autre forme de logement est souvent complexe, ce qui rend l’emplacement initial crucial dès l’achat, en vue d’une éventuelle revente.