Quand on prend de l’âge, le niveau d’autonomie à tendance à régresser… En 2050, il semblerait que 16,4% des seniors seraient en perte d’autonomie soit 1% de plus qu’en 2015. Pour évaluer cette perte d’autonomie, la grille gir permet de savoir dans quelle catégorie vous êtes situés. 

La grille Aggir signifie “autonomie gérontologique groupes iso-ressources”. Elle permet d’évaluer votre degré d’autonomie par différents groupes de gir. Cette grille gir est élaborée en France par des médecins. Elle est devenue une référence pour avoir le droit par exemple à l’allocation personnalisée d’autonomie. 

 

Afin de vous connaître davantage et d’évaluer votre autonomie, la grille gir permet de vous poser les questions suivantes : 

  • Pouvez-vous, vous asseoir et vous coucher tout seul ? 
  • Pouvez-vous vous déplacer sans problème à l’intérieur de votre habitation ? 
  • Arrivez-vous à communiquer avec un téléphone ou bien une alarme quand vous êtes à l’extérieur ? 
  • Est-il possible pour vous de vous habiller et de vous déshabiller ? 
  • Avez-vous des problèmes d’incontinence ? 
  • Reconnaissez-vous facilement le chemin ou la rue que vous avez empruntée ? 
  • Quand il s’agit de faire votre toilette, arrivez-vous facilement ? 
  • Est-ce qu’il est facile pour vous d’avoir de longues conversions ? 

 

Comment fonctionne le calcul de la grille gir ? 

 

grille-gir-calcul

La grille gir mesure à la fois votre perte d’autonomie au niveau physique et psychique et aussi, au niveau domestique et sociale. Pour évaluer vos capacités physiques et cognitives, 10 activités appelées “discriminantes” et 7 activités “illustratives” sont analysées pour calculer votre gir. 

 

Voici les 10 activités dites “discriminantes”  : 

 

  • la cohérence :  la cohérence signifie le comportement “normal” en société 
  • l’orientation :  l’orientation permet de savoir si vous arrivez à vous repérer dans l’espace et dans le temps 
  • la toilette : la  toilette est un indicateur important afin de savoir si vous arrivez à vous laver de haut en bas 
  • l’habillage : l’indicateur de l’habillage évalue votre autonomie à vous habiller correctement sur le haut et le bas du corps 
  • l’alimentation : cela concerne votre autonomie à vous alimenter seul 
  • l’élimination : cet indicateur évalue si vous êtes capable d’effectuer les éliminations hygiéniques de votre corps tout seul 
  • les transferts : les transferts concernent vos déplacements du quotidien (se lever, se coucher…) 
  • les déplacements :  cet indicateur évalue si vous pouvez vous déplacer seul sans problème ou bien avec l’aide d’une canne ou d’un fauteuil 

 

D’autres données dites “illustratives” sont essentielles afin d’élaborer un plan d’aide efficace pour lutter contre la perte d’autonomie. 

On retrouve : 

  • la gestion financière 
  • la réalisation des travaux ménagers 
  • l’utilisation des transports en commun 
  • l’achat 
  • le respect des ordonnances médicales 
  • la pratique d’activités et de loisirs 

 

Ces différents indicateurs permettent ainsi de connaître votre degré d’autonomie de 1 à 6. Le résultat est essentiel afin de savoir quelles solutions il faut mettre en place afin de préserver votre autonomie. 

 

Les différents indicateurs ci-dessous sont évalués en fonction de 3 lettres : 

A : c’est le fait de pouvoir faire seul les tâches de façon correcte 

B : les tâches de la vie courante sont réalisées correctement mais, de façon partielle 

C : les tâches quotidiennes ne peuvent plus être réalisées de façon autonome 

 

 

La grille gir détermine 6 niveaux différents 

 

GIR 1  : pertes des fonctions cognitives, physiques et sociales 

Les personnes étant dans la catégorie Gir 1 sont des personnes dépendantes. Les fonctions physiques et psychiques ne fonctionnent plus correctement. Un accompagnement constant d’un corps médical doit être mis en place. Elles sont souvent dans un lit ou dans un fauteuil car, les déplacements ne sont plus possibles. 

 

GIR 2  : fonctions mentales affaiblies 

Le gir 2 concerne les personnes qui ont leurs fonctions intellectuelles peu touchées mais, qui voient leurs fonctions mentales réduites. Ces personnes peuvent tout de même se déplacer plus facilement que les personnes du Gir 1. 

 

GIR 3  : perte d’autonomie pour les soins hygiéniques 

Les personnes en gir 3 ne sont pas touchées par des pertes de motricité. En revanche, elles doivent se faire accompagner régulièrement pour tout ce qui touche aux tâches de la vie quotidienne. Cela concerne l’alimentation, les transferts et les soins hygiéniques. 

 

GIR 4 :  autonomie affaiblie pour l’habillage et la toilette 

Le niveau 4 se rapproche du niveau 3. Les personnes ont besoin d’aide pour se coucher et se laver. Toutefois elles arrivent à se déplacer sans aide dans leur logement. Elles ont néanmoins besoin d’une aide pour ce qui concerne l’alimentation et les soins corporels. 

 

GIR 5 : perte d’autonomie pour la toilette, l’alimentation et le ménage 

Le gir 5 concerne les personnes qui sont assez autonomes dans les tâches de la vie quotidienne. Elles sont indépendantes pour se déplacer mais, ont toutefois besoin quelquefois d’aides pour leur toilette, l’entretien de leur habitat et pour leur alimentation. 

 

GIR 6 : autonomie totale 

Les personnes se trouvant dans la catégorie 6, sont des personnes totalement indépendantes et autonomes. Elles peuvent réaliser tous les actes de la vie quotidienne.  

 

Ainsi trois groupes se distinguent : 

Les girs 1 et 2 représentent la perte d’autonomie la plus forte 

Les personnes de girs 3 et 4 représentent une perte d’autonomie moyenne

Les girs 5 et 6 représentent les personnes ayant la plus faible perte d’autonomie 

 

La grille AGGIR permet de savoir votre niveau de perte d’autonomie. À partir de 60 ans, cette évaluation peut être faite par un médecin ou un bien un spécialiste de la gérontologie. 

Les groupes “iso-ressources” indiquent ainsi quels sont vos besoins pour vivre de la meilleure des manières selon votre catégorie. 

 

Gir 4,5,6 acceptés en résidence senior 

 

grille-gir-residence-senior

Pour entrer dans un logement de type résidences seniors, il faut avoir un gir de 4 minimum et de 6 maximum. En effet, ce type d’hébergement s’adresse aux seniors de 60 ans et plus, indépendants et autonomes. 

Les résidences seniors ne disposent pas de personnel médical pour prodiguer des soins. Cependant, il est tout à fait possible de faire appel à des soins infirmiers à domicile.

Par ailleurs, le concept de la résidence senior permet de vous maintenir en forme et est l’une des meilleures solutions pour limiter votre perte d’autonomie. En effet, les résidences seniors vous offrent des appartements qui s’adaptent à vos besoins (mobilier spécifique pour vous aider à accomplir les tâches de la vie quotidienne). De plus, des activités et des animations permettent de dynamiser votre quotidien et de stimuler vos fonctions cognitives et physiques. 

Pour rester toujours en pleine forme, n’hésitez pas à solliciter vos différentes capacités autour de différentes activités. De plus, n’ayez pas peur de faire de nouvelles rencontres, elles favorisent vos ressources internes et permettent de s’évader, de discuter et de travailler votre mémoire. 

 

 

Découvrez notre guide complet gratuit pour bien choisir votre résidence senior

Pour le télécharger gratuitement, remplissez le formulaire ci-dessous :

Couverture 3d guide complet sans ombre

Vous recherchez une solution de logement accessible et 

de qualité pour senior autonome ? Les résidences seniors sont faites pour vous :
- Environnement 100% sécurisé
- Des équipements adaptés (douche, ascenseurs, ect...)
- Les appartements sont totalement indépendants...
- ... et proches du centre-ville